Article du 02/08/2020

L’ordonnance signée conjointement par les ministères du logement civil, des infrastructures, de la justice et de la sécurité publique et de la santé, et publiée dans une section supplémentaire du Journal officiel le 29/07, libère l’entrée des touristes étrangers par voie aérienne. Dans l’ordonnance précédente, seuls les voyages d’affaires étaient autorisés.
La nouvelle ordonnance supprime l’obligation du test Covid, mais crée l’obligation d’assurance maladie pour l’enregistrement. “C’est une façon de prendre des précautions contre l’encombrement du système de santé publique, mais il serait intéressant de conserver le test ou un autre type de contrôle sanitaire à l’entrée”, déclare Diana Quintas, directrice d’Abemmi (Association des experts en migration et mobilité internationale) et membre de Fragomen, la plus grande et la plus ancienne société de migration au monde. Diana rappelle que c’est la première fois que le Brésil oblige les touristes étrangers à souscrire une assurance maladie.
Actuellement, presque tous les États du Brésil peuvent recevoir des touristes, à l’exception de Paraíba, Mato Grosso do Sul, Rondônia, Rio Grande do Sul et Tocantins.
En ce qui concerne les routes maritimes et terrestres, les étrangers peuvent entrer pour des activités commerciales et professionnelles, mais les voyages touristiques sont toujours interdits.